Départ...ou pas départ du Chateau des Amendes


Mardi 24 Novembre 2020
MOT DU PRÉSIDENT du Club Sportif de Montereau

La municipalité de Montereau a pris récemment la décision de mettre fin à la convention de mise à disposition des locaux du Château des Amendes au profit du Club Sportif Monterelais, pour y installer les services du Bel âge.

Contrairement à ce que peut laisser entendre les informations publiées dans la presse, cette décision a été prise sans aucune concertation préalable avec le CSM, et bien entendu sans mon agréement.

Cette information m'a été communiquée le 6 novembre lors d'un entretien avec Mr Sofiane Reguig, Maire adjoint chargé des sports.

Le CSM dispose des installations du Château des Amendes depuis le 15 octobre 2010.

Après les travaux importants de rénovation du Château, en mars 2017, le Maire Yves Jégo et les élus dont faisait partie Mr James Chéron, ont renouvelé la mise à disposition de ces magnifiques locaux au CSM.

Quand bien même nous n'aurions pas été reconduit dans ces locaux, nous aurions admis sans amertume un choix différent, c'est donc en mars 2017 que la décision d'installer les services du Bel âge aurait dû être prise, cela nous aurait évité le coût d'un équipement en mobilier adapté. C'est un effort financier de l'ordre de 25 000 € qui a été supporté et consenti par les 3200 adhérents du CSM.

Une des raisons invoquées par la municipalité de nous évincer du Château des Amendes, est le soi-disant manque d'activité du CSM et la disproportion les locaux mis à notre disposition.

Il s'agit à l'évidence d'une méconnaissance de notre activité et de nos besoins, mais également d'un mépris pour le travail réalisé par l'ensemble des bénévoles, des éducateurs, des entraineurs de nos 25 sections et du personnel administratif du CSM.

Lors de la réunion des membres du Comité Directeur du CSM le 18 novembre, nous avons décidé de convoquer dans la première quinzaine de décembre le Conseil d'Administration du CSM, composé des 25 Présidents de sections et des 10 membres du Comité Directeur afin d'analyser et de déterminer les suites à donner à cette affaire.

YVES LIEBEN

PRESIDENT DU CLUB SPORTIF MONTERELAIS

Tous nos évènements